en pratique

La meilleure saison pour randonner en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande, connue pour ses paysages spectaculaires et sa diversité naturelle, est une destination de choix pour les amateurs de randonnée venus du monde entier. La réputation des sentiers du pays n’est plus à faire !

Parcs nationaux, montagnes majestueuses, lacs cristallins, forêts luxuriantes ou encore volcans impressionnants… le pays offre une grande variété de paysages et d’ambiance. Pour autant, il ne faut pas oublier que la Nouvelle-Zélande porte bien son surnom de « pays du long nuage blanc ! Comme toute île – très étroite qui plus est – elle est très soumise aux aléas de la météo, aux passages nuageux qui peuvent apporter une averse en quelques minutes. Il faut parfois s’attendre à vivre toutes les saisons en une seule journée ! Mais alors, quand venir en Nouvelle-Zélande pour profiter au maximum des grands espaces, de la nature et des plaisirs de la randonnée ?

Suivre les saisons

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que la Nouvelle-Zélande se situe dans l’hémisphère sud. En cela, ses saisons sont inversées par rapport à celles de l’hémisphère nord (Europe). L’été sera donc de décembre à février et l’hiver de juin à août. Entre les deux ? Le printemps et l’automne, bien sûr ! Le pays connaît 4 vraies saisons avec chacune leurs avantages et désagréments en matière de randonnée.

Faisons le point.

Été - décembre à février

L’été en Nouvelle-Zélande est considéré comme la meilleure période pour faire de la randonnée. La raison est simple : les journées sont plus longues, les températures agréables et les conditions météorologiques plus stables. C’est le moment idéal pour explorer les célèbres sentiers comme le mont Taranaki sur l’île du Nord, avec ses vues sur les volcans actifs et les paysages lunaires, ou le Milford Track sur l’île du Sud, souvent décrit comme l’une des plus belles randonnées du monde. Ou même le Te Araroa Trail qui traverse tout le pays.

 

Pendant l’été, les pistes sont généralement bien entretenues et accessibles. Un point d’importance pour randonner en toute sécurité et sans crainte. Pour les itinéraires sur plusieurs jours, soyez rassurés, les hébergements proposés dans les parcs nationaux sont ouverts. Par contre, l’affluence sera forcément bien plus importante. Les réservations anticipées sont donc recommandées pour les sentiers les plus populaires.

 

Que du positif ? Oui… et non ! La météo semble idéale à première vue, mais les températures peuvent également grimper fort en Nouvelle-Zélande. Il faudra rester prudent pour les randonnées circulant dans des zones sans aucun ombrage ou point d’eau. Gare au coup de soleil ou au coup de chaud ! En revanche, c’est idéal pour se lancer à l’assaut des sentiers de l’île du sud, du côté de Milford Sound par exemple ou Mont Cook, que serait noyés par la pluie en automne ou recouverts de neige en hiver. Il faut savoir saisir sa chance et le bon créneau !

Automne - mars à mai

L’automne est une belle saison pour pratiquer la randonnée en Nouvelle-Zélande. En effet, elle offre des températures encore agréables et des paysages qui se parent de couleurs chaudes et automnales. Ce sera notamment le cas du côté de Queenstown et de la célèbre vallée d’Arrotown, dont la végétation se pare d’or !

 

L’automne est également une période plus calme que l’été d’un point de vue touristique.  Ainsi, l’expérience de randonnée pourra être plus agréable, car plus paisible et moins fréquentée. Les sentiers comme le Abel Tasman Coast Track sur l’île du Sud ou le Tongariro Northern Circuit sur l’île du Nord sont particulièrement recommandés à cette période de l’année.

 

Attention, la météo bien qu’agréable côté température pourra tout de même être plus instable. Personne ne sera à l’abri de quelques averses surprises ! Pour les petits sentiers du côté de Bay of Island par exemple, prévoyez tout aussi bien la casquette et la crème solaire que le K-way !

Hiver - juin à août

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’hiver en Nouvelle-Zélande offre également des possibilités de randonnée pour ceux qui sont prêts à affronter des conditions plus rigoureuses.

Dans l’île du sud, les régions montagneuses seront généralement enneigées, créant des paysages absolument époustouflants ! Attention, le revers de la médaille : il faut une préparation adéquate en termes d’équipement et de sécurité. Ne surtout pas se lancer sur le sentier du Routeburn ou du mont Taranaki sans conseils, informations, équipements et bonne préparation.

C’est en hiver que la différence entre l’ile du sud et l’ile du Nord sera la plus notable du point de vue de la météo. Dans le sud, la randonnée laisse plutôt place aux joies des sports d’hiver : ski, surf, luge… Les sentiers de promenades plus proches de la mer ou en très basse altitude resteront en revanche accessibles. L’occasion d’aller découvrir les Catlins et de rencontrer la faune locale par exemple ! Malgré les nuages, la grisaille et la pluie, le paysage sauvage est sublime !

Au Nord de la Nouvelle-Zélande, le climat est plus doux, le thermostat descend rarement en dessous des 10 degrés dans le Northland. Les sentiers parcourant le Coromandel, la région d’Auckland, Bay of Island… seront très agréables. Peu de touristes pour avoir la nature, la faune et la flore rien que pour soi, une chance à ne pas manquer lors des belles journées ensoleillées.

Attention : toujours garder la crème solaire à portée de main. Dès que les nuages se dissipent, le soleil frappe fort, même au cœur de l’hiver !

Printemps - septembre à novembre

Le printemps marque le retour des jours plus longs et des températures qui commencent à se réchauffer, faisant fondre la neige dans les régions montagneuses et permettant aux fleurs sauvages de s’épanouir. C’est une période idéale pour explorer des sentiers comme le Kepler Track sur l’île du Sud, où la transition entre l’hiver et l’été offre des paysages variés et changeants.

 

Les visiteurs venus du monde entier recommencent à affluer, mais le gros des touristes débarquent plutôt à partir de novembre, décembre. Ça laisse encore quelques mois de calme pour profiter de la nature qui s’éveille après l’hiver !

Les sentiers bordant la mer du Northland comme des Catlins sont sublimes. Si sauvages qu’ils donnent l’impression d’être seul au monde, pionnier en ces terres lointaines. Un vrai bonheur pour les amateurs d’exploration de la faune et de la flore locale.

En conclusion, la meilleure saison pour faire des randonnées en Nouvelle-Zélande dépend des préférences de chacun et des types d’aventures recherchées. Pour ceux qui préfèrent des conditions météorologiques plus douces et une accessibilité maximale aux sentiers, l’été est la période privilégiée. La fin du printemps comme le début de l’automne seront aussi très appréciés, avec moins de touristes.
Cependant, chaque saison a son charme et ses particularités, offrant aux randonneurs une variété d’expériences uniques dans ce pays magnifique et diversifié. Que ce soit au milieu des sommets enneigés en hiver ou parmi les couleurs vives de l’automne, la Nouvelle-Zélande promet des aventures inoubliables ! Les plus chanceux ? Les visiteurs en PVT d’un an en Nouvelle-Zélande qui pourront ainsi apprécier la variété des climats, des paysages et du pays en général, au fil des saisons.

envie de connaître plus de randonnées en nouvelle-Zélande

100 Promenades & Randonnées en

Nouvelle-Zélande